Accueil > Revue de Presse > Chili : survivre dans le désert le plus aride du monde

Chili : survivre dans le désert le plus aride du monde

Comment concilier protection de la nature et survie des peuples autochtones ? Répondre à une telle question est un défi majeur à l’heure où, très souvent, les deux objectifs s’entrechoquent notamment dans des endroits tels que le désert d’Atacama. Le bonheur des uns - les touristes, par exemple - y fait parfois le malheur des autres. En l’occurrence celui du peuple Lickan Antai (atacameño).

JPEG - 224.7 ko
Manuel (Photo Riccardo Pravettoni)

« La dictature, le développement minier, et celui, plus récent, du tourisme, ont changé le visage du territoire de l’Atacama, mais aussi la vie du peuple Lickan Antai. Face à de nouveaux défis, il a choisi sa stratégie : l’adaptation. »

C’est en ces termes que décrit l’Obs la situation du peuple atacameño dans le cadre de Réservés !, la série de reportages qui, en association avec le "Guardian" et "Il Post", cherchent à répondre à la question de savoir si, oui ou non, la protection de la nature menace parfois la vie des populations autochtones.

JPEG - 247.5 ko
Sandra (Photo Riccardo Pravettoni

« Nous avions l’abondance, car nous avions nos systèmes d’irrigation. Maintenant, ils veulent nous en apporter d’Israël, mais nous avions nos propres systèmes ! Nous savions faire pousser le blé, le maïs. Pour laver nos vêtements, nous n’avions pas besoin de détergent, nous avons de petites baies qui poussent et qui font du savon. Quand j’étais jeune, nous faisions notre bière et notre vin pour les cérémonies, et nous utilisions les plumes des flamands roses pour les augures, ou pour encourager les montagnes où naît l’eau ».

Ce sont les mots de Felisa, une atacameña dont le témoignange fait partie du reportage de Marine Gauthier (texte et vidéos) et Riccardo Pravettoni (photos et cartes).


En savoir plus : L’Obs

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dans la même rubrique