Accueil > Revue de Presse > Chili : soleil et vent feront rouler le métro de Santiago en (...)

Chili : soleil et vent feront rouler le métro de Santiago en 2018

Le métro de Santiago du Chili deviendra en 2018 le premier au monde à tirer plus de la moitié (60%) de son énergie du soleil et du vent, a annoncé lundi la présidente chilienne Michelle Bachelet.


Pour parvenir à un objectif de 60% d’énergies renouvelables dans le métro en 2018, une centrale photovoltaïque et un parc éolien seront construits dans le désert d’Atacama, le plus aride au monde, note Science et Avenir dans son article consacré à l’annonces de la présidente chilienne.

La centrale El Pelicano, dont la construction commencera mi-2016, comptera 250.000 panneaux solaires et produira l’équivalent de la consommation de 100.000 foyers, tandis que le parc éolien San Juan de Aceituno, aura une capacité de production de 185 mégawatts.

Une fois tous les projets matérialisés, la centrale devrait fournir 42% de l’énergie du métro, le parc 18%. Les 40% restants seront apportés par Chilectra, la compagnie nationale d’électricité.


En savoir plus : Sciences et Avenir

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dans la même rubrique