Accueil > Actualités > Bachelet : en finir avec la corruption et définir une Nouvelle (...)

Bachelet : en finir avec la corruption et définir une Nouvelle Constitution

Dans une intervention télévisée, la présidente chilienne a annoncé ce mardi 28 avril un ensemble de mesures destinées à mettre fin à "une série d’ irrégularités, actes de corruption et manquements a l’étique dans la politique, les affaires et les rapports qui les unissent".

« Los Chiliens et les Chiliennes sont mécontents » a notamment déclaré Bachelet lors d’une allocution solennelle pendant laquelle elle a cherché à mettre fin à la "honteuse séquence" que vit le Chili depuis l’éclatement de plusieurs scandales mettant en lumière que fans le Chili post-dictature argent et politique faisaient trop bon ménage. « C’est grave parce que ça détériore notre démocratie tout en créant des abus, des privilèges et des inégalités », a ajouté la présidente chilienne.

Avec une justice apparemment disposé à aller jusqu’au bout, une bonne partie de la presse et des réseaux sociaux empêchant les tentatives de nouveaux "arrangements entre amis" de tous les bords de l’échiquier politique, Michelle Bachelet, personnellement éclaboussée par les mauvaises pratiques de son propre fils, avait dû faire face à une forte perte d’adhésion et de confiance
.

Une nouvelle Constitution pour le pays

Ce n’est donc pas étonnant que face à ce qui, au-delà de sa perte de popularité, prenait des allures de dangereuse crise de légitimé des institutions démocratiques, la présidente Bachelet ait dû aller au-delà du combat contre la corruption pour s’attaquer - enfin !- à la source même de la désaffection de nombreux Chiliens à l’égard du système politique et des politiciens : la Constitution héritée de la dictature militaire, dont les quelques aménagements et rafistolages entrepris par les gouvernements successifs de l’après Pinochet n’avaient pas suffit pour faire naître des institutions plus adaptées aux temps nouveaux et, surtout, plus légitimes.

C’est donc au mois de septembre prochain qu’on donnera le coup d’envoi à un Procès Constituant ouvert aux citoyens qui, par le biais de dialogues, débats et consultations diverses, feront des apports pour, ce que Michelle Bachelet a appelé « la nouvelle constitution pleinement démocratique et citoyenne que nous méritons tous ».

- Voir la Video de l’Allocution de Michelle Bachelet


Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dans la même rubrique