Accueil > Actualités > Le Chili fête le centenaire de Nicanor Parra, "l’antipoète"

Le Chili fête le centenaire de Nicanor Parra, "l’antipoète"

Dans la riche galaxie de la famille Parra, les Français connaissent surtout Violeta et ses enfants Angel et Isabel. On connaît beaucoup moins Nicanor, "antipoète" dont le Chili s’apprête à fêter le Centenaire.

Tous les Chiliens sont invités à fêter l’événement ! Le centenaire de ce Chilien unique qui à ses 99 ans conduit encore sa coccinelle Volkswagen dans les rues de Santiago. Les mêmes rues qui ce vendredi 5 septembre à midi (18 heures en France) entendront des milliers de Chiliens lire à voix haute "l’antipoème" El Hombre Imaginario (L’Homme imaginaire). A commencer par la présidente Michelle Bachelet qui le lira depuis le balcon du Palais de La Moneda. [1]

JPEG - 196.8 ko
Nicanor boit le "mate" avec sa soeur Violeta

C’est Nicanor Parra lui même qui se définit comme un "antipoète". Son compatriote Alejandro Jodorowsky le raconte ainsi : Dans ces années-là, Pablo Neruda se présentait comme le plus grand poète, mais moi, comme la plupart des jeunes, par esprit de contradiction, je refusais d’être son disciple fanatique. Brusquement surgit un nouveau poète, Nicanor Parra qui, se rebellant contre ce génie si viscéral et si engagé politiquement, publia des vers intelligents, humoristiques, différents de tout ce qu’on connaissait, et qu’il baptisa du nom d’"antipoèmes". Mon enthousiasme fut délirant. Enfin un auteur descendait de l’Olympe romantique pour parler de ses angoisses quotidiennes, de ses névroses, de ses échecs sentimentaux". [2].

JPEG - 183.2 ko
Au bar chez Pablo Neruda, son "frère-ennemi" dont il disait : "il y a deux manières de le réfuter : l’une c’est de ne pas le lire. L’autre c’est de le lire en y mettant de la mauvaise foi. J’ai essayé les deux. C’est raté".

Véritable "électron libre" de la culture chilienne et touche à tout de génie, Parra est, outre un éminent professeur et chercheur en Maths et Physique, un artiste plastique dont les oeuvres répondent bien à la place qu’il s’est auto-attribué dans la culture chilienne : "Pendant un demi siècle, la poésie a été le paradis de l’idiot solennel. Puis je suis arrivé et me suis installé avec ma montagne russe. Montez si vous voulez. Mais je ne réponds pas si en descendant vous saignez de la bouche et du nez".

- Découvrez l’univers de Nicanor Parra (site en espagnol et en anglais)

Le texte de « El Hombre Imaginario »

El hombre imaginario
vive en una mansión imaginaria
rodeada de árboles imaginarios
a la orilla de un río imaginario

De los muros que son imaginarios
penden antiguos cuadros imaginarios
irreparables grietas imaginarias
que representan hechos imaginarios
ocurridos en mundos imaginarios
en lugares y tiempos imaginarios

Todas las tardes tardes imaginarias
sube las escaleras imaginarias
y se asoma al balcón imaginario
a mirar el paisaje imaginario
que consiste en un valle imaginario
circundado de cerros imaginarios

Sombras imaginarias
vienen por el camino imaginario
entonando canciones imaginarias
a la muerte del sol imaginario

Y en las noches de luna imaginaria
sueña con la mujer imaginaria
que le brindó su amor imaginario
vuelve a sentir ese mismo dolor
ese mismo placer imaginario
y vuelve a palpitar
el corazón del hombre imaginario

Nicanor Parra lit « El Hombre Imaginario »


Notes

[1A Paris, une lecture es organisée par l’Ambassade du Chili sur le Parvis des Droits de l’Homme. En savoir plus.

[2In La Danse de la Réalité Albin Michel Collection Espaces Libres

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dans la même rubrique