Accueil > Actualités > L’exil chilien passé au crible

L’exil chilien passé au crible

La revue Hommes et Migrations consacre un riche dossier à ce qu’elle décrit comme "un exil emblématique dans l’histoire française".

« Le poids démographique, la provenance non européenne et les profils sociologiques des réfugiés lui confèrent un caractère exceptionnel », écrit dans son éditorial la rédactrice en chef de la publication, Marie Poinsot, pour expliquer le caractère emblématique de l’exil chilien.

JPEG - 44.1 ko
Ricardo - Santiago

C’est elle et l’écrivain chilien et directeur de la revue Rue Saint Ambroise, Bernardo Toro, qui à l’occasion des 40 ans du coup d’état au Chili ont conçu et mis en place des tables rondes dont les contributions sont au coeur de cette livraison de la Revue Hommes et Migrations consacrée à L’exil chilien en France. Elles touchent aussi bien les questions politiques et sociologiques que les aspects institutionnels, littéraires ou poétiques de ces quarante ans d’histoire « francochiliennne ».

Por Marie Poinsot, les Chiliens ont bénéficié en France d’un « formidable mouvement de sympathie et de solidarités (...) inscrit dans l’histoire des droits de l’Homme ». Un héritage politique dont la France, beaucoup plus crispée sur son identité, semble aujourd’hui s’éloigner, regrette-t-elle.

JPEG - 37.8 ko
Camille - Santiago

Un dossier riche et foisonnant

La vingtaine de textes qui constituent le dossier vont depuis le retour sur les origines de l’exil politique chilien (Franck Gaudichaud) et l’accueil en France des réfugiés ( Marie-Christine Volovitch-Tavares), jusqu’à la situation des exilés quarante ans après le coup d’État (Mabel Verdi Rademache). Ils explorent des expériences ponctuelles comme l’accueil des réfugiés chiliens à Grenoble (Anouchka Hrdy), l’engagement des intellectuels français (Alain Touraine), la deuxième génération grandie en exil (Fanny Jedlicki), les aventures de la langue et de la littérature (Jorge Edwards et Bernardo Toro) et le rapport du Chili aux mouvements migratoires (Ricardo Parvex).

JPEG - 42.2 ko
Víctor - Colombes

Document précieux pour mieux connaître et comprendre l’histoire d’un exil singulier, L’Exil chilien en France inclut - tout comme cet article - des photos du bel ouvrage d’Eric Facon, Hijos del exilio / Enfants de l’exil.

- Se procurer hommes et migrations
- Consulter le sommaire complet du numéro sur L’Exil chilien en France (N° 1305)


Documents joints

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dans la même rubrique