Accueil > Revue de Presse > Le Chili refuse-t-il « à jamais » l’accès à la mer à la Bolivie ?

Le Chili refuse-t-il « à jamais » l’accès à la mer à la Bolivie ?

Selon le journal Libération, interrogé pour savoir si l’accès à la mer réclamé par La Paz était refusé aujourd’hui ou à jamais, le ministre chilien des Affaires étrangères, Heraldo Muñoz aurait répondu qu’il était « fermé à jamais ».

JPEG - 93.7 ko

Alors que son voisin bolivien, privé d’accès à la mer à l’issue d’une guerre avec le Chili à la fin du XIXe siècle vient de saisir le tribunal de La Haye, le tout nouveau ministre des Affaires Etrangères chilien aurait affirmé, toujours selon Libération qui cite l’AFP, que « bien que on ne devrait jamais dire "jamais", (...) la position du Chili aujourd’hui, et c’est ainsi depuis longtemps, est que la Bolivie n’a aucun droit à une sortie vers la mer ».

Heraldo Muñoz aurait précisé par ailleurs que la demande bolivienne devant la Cour internationale de Justice (CIJ) ne concernait pas une cession de territoire proprement dite, mais juste une obligation de négocier.

Le 15 avril dernier, le président bolivien Evo Morales, s’était rendu personnellement à La Haye pour déposer à la CIJ une demande d’accès souverain à l’océan Pacifique. Lors de la guerre du Pacifique (1879-1883) contre le Chili la Bolivie avait perdu 120 000 km2 de territoire et 400 km de côte.


En savoir plus : Libération

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dans la même rubrique